vendredi, octobre 16, 2015

FOOTBALL - ARBITRAGE : Savoir bien utiliser son coup de sifflet - Quand et pourquoi ?...

Par Arbitrez Vous archivé dans , , , , , , , No comments


Publié le 16/10/2015 - L'équipement additionnel des arbitres s'est amélioré au cours de la présente décennie. Les oreillettes pour communiquer, le spray pour indiquer, la Goal Line Technology pour rassurer.... Pourtant un seul objet a été peu modifié, même s'il a évolué lui aussi dans sa conception, c'est le sifflet.  Mais un coup de sifflet n'est pas nécessaire dans toutes les situations de match que les Lois du Jeu définissent. En outre, la façon dont vous sifflez peut avoir un impact significatif sur l'effet que vous donnez aux joueurs et à l'environnement (souvent appelé "langage du coup de sifflet").


Merci de regarder la vidéo suivante :




Sur Le premier et deuxième clip-vidéo, Les deux arbitres doivent être attentifs sur des situations où le coup de sifflet doit obligatoirement être utilisé.

Le sifflet doit être utilisé dans les cas suivants:

1) Pour commencer la partie (1ère / 2ème période), et après un but
2) Pour arrêter le jeu
    - Pour un coup franc ou penalty,
    - Si le match est suspendu ou arrêté définitivement,
    - Quand une période de jeu a pris fin.
3) Pour reprendre le jeu pour :
    - Coups francs lorsque la distance de 9,15m est nécessaire
    - lors des Tirs au but
4) Pour redémarrer le jeu, lorsque celui-ci a été arrêté pour :
    - La délivrance d'un carton jaune ou rouge,
    - pour une reprise après blessures,
    - après un remplacement.

Le coup de sifflet n'est pas nécessaire dans ces cas:

1) Pour arrêter le jeu
    - Pour une sortie de but, un corner ou remise en touche,
    - sur un but marqué,
2) Pour reprendre le jeu sur
    - Un coup de pied de but, un corner, une rentrée de touche.

Même si les Lois du Jeu ne le définissent pas explicitement, il est également recommandé d'utiliser le coup de sifflet, après les avertissements verbaux solennels sur les joueurs. Cela souligne l'importance et l'efficacité de l'avertissement verbal. En outre, les Lois du Jeu recommandent de donner un coup de sifflet modulé, car il pourrait autrement perdre de son efficacité et l'arbitre n'enverrait pas alors des messages clairs aux joueurs, au public et aux bancs :"Un coup de sifflet qui est utilisé trop souvent et inutilement aura moins d'impact que lorsqu'il est vraiment nécessaire. Quand un coup de sifflet est nécessaire pour commencer à jouer, l'arbitre doit clairement annoncer aux joueurs que le redémarrage ne peut se produire qu'après ce signal."

Dans les deux premiers clips vidéo, vous pouvez remarquer que les joueurs ne sont pas rappelé sur la nécessité d'attendre le coup de sifflet de l'arbitre. Au lieu de bloquer un coup franc rapide, les arbitres tolèrent pleinement et continuent même d'écrire le numéro du joueur dans leur calepin (2ème vidéo) et de mettre le calepin dans leur poche alors que le jeu a déjà commencé. Le 2ème vidéo est encore plus frappante. Sur une attaque prometteuse en cours, l'arbitre est toujours occupé avec son calepin (cela signifie qu'il ne peut pas être concentré à 100% sur l'action en cours), et vous pouvez même remarquer que son arbitre assistant n'est pas prêt - il n'est pas en ligne avec le 2e dernier défenseur (0:42 dans la vidéo), ce qui aurait créé des problèmes dans le cas d'une situation de hors-jeu.

Damir Skomina avait résolu le problème plus tôt dans le même match (3ème clip). Ici aussi, l'équipe néerlandaise était sur le point de botter un coup franc rapide leur permettant de prendre une position avantageuse. Cependant, il venait de délivrer un carton jaune et n'avait même pas commencé à écrire le numéro du joueur fautif. Il a ordonné immédiatement de rejouer le coup franc et a communiqué cette procédure avec le langage du corps adéquat pour faire accepter sereinement cette décision.

Donc : Ne jamais permettre aux joueurs de reprendre le jeu après une sanction disciplinaire ou d'autres situations de match énumérés ci-dessus, aussi longtemps que vous n'avez pas encore utilisé votre coup de sifflet. Un coup de sifflet est nécessaire et obligatoire dans certains cas, et la plupart des observateurs d'arbitres jugent comme un point important cette façon d'opérer.


Source : The 3rd Team (Traduction de l'anglais)